Sélectionner une page

EURL, SAS, SASU, SNC, SCOP… Lorsqu’on souhaite créer son entreprise on se retrouve rapidement confronté à la question du statut juridique ! Le quel choisir, quels sont les avantages, les responsabilités et les devoirs de chaque statut ? Le capital social ou encore le régime fiscal varient fortement d’un statut à l’autre. Existe-t-il des solutions alternatives ?

L’une des clés de la réussite : se faire accompagner.

La forme juridique que doit revêtir son projet est une question qui taraude de nombreux créateurs. Question qui prend souvent le pas sur beaucoup d’autres. Comme si, une fois la réponse à cette question trouvée, tout était plus clair. Si cette question est d’importance, c’est surtout parce qu’elle n’a pas de réponse toute faite qui s’adapterai à tous les projets et à tous les entrepreneurs.

Cette question du choix du statut juridique est d’importance parce qu’elle doit prendre en compte plusieurs paramètres à la fois personnels et professionnels. Car les impacts sur l’activité que l’on veut développer, les obligations qui en découlent et la fiscalité ne sont pas les mêmes selon ce pour quoi on opte lors de son immatriculation.

Alors plus que de connaître les différents solutions juridiques qui s’offrent à vous, nos experts vous proposent 2 ateliers pour vous permettre de comprendre ce qui se joue dans le choix d’un statut juridique et vous aider à vous poser les bonnes questions pour définir celui qui sera le plus approprié à votre projet, votre vie et vos ambitions.

Rendez-vous le 12 décembre entre à 13h30 pour 2 ateliers :

  • ATELIER n°4Statut juridique : démêler le vrai du faux pour faire un choix éclairé grâce à Claire Brenon, juriste chez CER France.
  • ATELIER n°5 – Couveuse, portage salarial, coopératives d’activités : les solutions alternatives. Kaouther Gazhouani d’Auxime, Adrien Claude de Natura Scop et Christine Rey de RH Solutions vous présenteront ces solutions alternatives pour vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et votre situation.