Construire une bonne stratégie de communication implique une connaissance approfondie de votre marché. Vous devez connaître sur le bout des doigts vos clients, la concurrence, votre zone de chalandise, les distributeurs potentiels, les influenceurs de votre secteur etc. Surtout passez du temps sur cette étape préparatoire. Plus vous maîtriser votre environnement, plus vous serez efficace dans votre prise de décision. N’hésitez pas à passer par des outils qui peuvent paraître scolaires mais qui sont diaboliquement efficaces tel que le SWOT.

Dans cet article je vous propose un petit récapitulatif de la deuxième partie de l’atelier « Bien connaître ses clients grâce aux personna & Construire sa stratégie de communication » du 12/12/2019 pour la première édition d’Impacte Ton Territoire.

1.    Fixer des objectifs :

Vos objectifs de communication doivent être simples, mesurables, atteignables et réalistes. Il est également très important de les positionner dans le temps et de vous fixer des échéances.

Mesurez chaque semaine votre avancée par rapport à vos objectifs. Attention, l’idée n’est pas d’organiser une expédition punitive si vous ne les atteignez pas ! Le but est de créer des données analysables qui vous permettront d’évaluer la pertinence de votre plan d’action opérationnel. Vous pourrez ainsi, si besoin, mettre en place des actions correctives. On en reparle dans le point 5.

La technique du persona, abordée dans la première partie de l’atelier, est un excellent moyen d’aller interroger vos clients et vos prospects !

Exemple d’objectifs en communication et de marques inspirantes à suivre pour se donner des idées :

  • Vous faire connaître : Le Crétin des Alpes
  • Créer un capital sympathie fort : Fanuc
  • Augmenter la fréquentation sur votre point de vente : Ikéa

2.    Définir votre positionnement :

Le positionnement de votre marque c’est le fil rouge derrière l’ensemble de vos projets de communication. C’est ce qui permet aux consommateurs de vous distinguer parmi l’ensemble de vos concurrents. Dans les éléments de positionnement on va retrouver la notion de bas de gamme / haut de gamme, les valeurs de votre entreprise, votre bénéfice promis.

Avant de valider votre positionnement, vous devez vous assurer qu’il est à la fois : crédible, distinctif, attractif et durable.

Exemple de positionnement en communication et de marques inspirantes à suivre pour se donner des idées :

  • Apple : un produit de luxe à la pointe de l’innovation
  • Biocoop : un réseau de distribution de produits bio engagé
  • Evian : une eau minérale premium mais populaire, source de jeunesse !

3.    Identifier vos cibles secondaires & vos prescripteurs

Vos clients et prospects doivent être au cœur de votre attention. Mais il faut aussi garder du temps et des ressources pour vos cibles secondaires, ainsi que vos prescripteurs. Ils peuvent être un puissant levier de relais de vos actions et de bouche-à-oreille.

Attention à bien adapter votre stratégie de communication en fonction de vos cibles. Pour vraiment faire la différence, mettez en place une liste de contact. C’est un outil puissant et gratuit, qui vous permettra de monter des opérations de communication pertinentes et efficaces.

4.    Evaluer les ressources nécessaires

Je vous présente d’avance toutes mes excuses. Je dois faire tomber une légende urbaine qui circule chez les porteurs de projets. Non, vous ne pourrez pas prendre en charge l’ensemble de votre communication tout seul gratuitement. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas votre métier. N’oubliez pas deux points essentiels : votre temps a de la valeur, et la communication est in investissement qui doit être rentable, à l’instar d’un bon PC ou d’un local.

Vous pouvez ensuite faire une liste des moyens médias et hors média sur lesquels vous souhaitez investir et des super prestataires qui vous accompagneront 😉

5.    Concevoir un plan média

Au bout de ces étapes, il y a la conception d’un plan média. Il s’agit de planifier les actions que vous allez mettre en place pour répondre à vos objectifs, par cible et pour quel budget.

Cet outil vous permet à la fois de piloter votre communication et d’optimiser vos dépenses. Je vous recommande de construire votre plan média sur un tableur ou un outil digital comme Trello si vous êtes plusieurs à intervenir. La durée idéale pour avoir une bonne visibilité ? Au moins 6 mois, 1 an c’est bien.

Pour être complètement au top, associez-y des éléments de reporting pour mesurer la pertinence et la rentabilité de vos actions. Voilà en quelques mots les étapes clés pour construire un plan de communication. Si vous avez envie d’en discuter, prenons rendez-vous !

AUTEUR DE L’ARTICLE : Lucie PELLICIER – Facility Manager Communication – facility-manager-communication.com